4 vols orbitaux pour Axiom Space sur 2 ans

Après Ax-1, Axiomspace affrète le Crew Dragon pour 3 vols supplémentaires (Photo : NASA).

C’est en effet ce que la société de Houston se prépare à effectuer à partir de l’année prochaine. Elle vient d’officialiser un contrat avec Space X pour trois missions supplémentaires avec le vaisseau Crew Dragon jusqu’en 2023. Des missions pour le vaisseau privé qui viennent s’ajouter à Inspiration 4 et AX-1 planifiées à partir de l’automne.

La rentrée 2021 sera placée sous le signe des vols habités privés avec en préambule la mission Inspiration 4. Il s’agit d’un vol caritatif de trois jours, commandité par le milliardaire Jared Isaacman, et qui ne prévoit pas d’amarrage à la Station spatiale internationale (ISS). Quelques mois plus tard doit avoir lieu AX-1 qui sera la toute première mission 100 % privée à destination de l’ISS. Prévue pour durer dix jours, elle sera commandée par le vétéran de la NASA Michael Lopez-Alegria qui compte 4 vols à son actif (STS-72, STS-92, STS-113 et Exp 14) pour un total cumulé de 257 jours passés dans l’espace. Ax-1 sera son premier vol en tant qu’astronaute privé ; il est aujourd’hui le vice-président de la société Axiom Space. Ce sera également la seconde mission intégralement privée du vaisseau habité de Space X. Approuvé par la NASA, le vol Ax-1 est attendu au plus tôt dès janvier de l’année prochaine. Michael Lopez-Alegria doit partager l’habitacle du Crew Dragon avec les entrepreneurs Larry Connor (Etats-Unis), Mark Pathy (Canada) et Eytan Stibbe (Israël). Le prix du siège pour chaque passager serait d’environ 55 millions de dollars. La seconde mission d’Axiom Space, AX-2, doit se dérouler fin 2022. Elle sera dirigée par Peggy Whitson (Exp 5, Exp 15 et Exp 50) qui a fait partie en 2016 de l’équipage du Soyouz MS-03 de Thomas Pesquet. Ayant rejoint Axiom Space en janvier dernier, Peggy Whitson avait été nommée commandant de réserve pour AX-1.

A partir de 2024, le 1er module Axiom Space doit être connecté à l’ISS (Image : Axiom Space).

Une nouvelle ère

AX-2 prévue à la fin de l’année prochaine, sera son 4ème vol spatial. Son pilote sera le milliardaire et pilote de course John Shoffner. Un troisième membre d’équipage pourrait également prendre place à bord du Crew Dragon. Il pourrait s’agir du gagnant d’un Reality Show baptisé Who wants to be an Astronaut qui doit être diffusé par le réseau américain Discovery à compter de l’année prochaine. Le réseau a officialisé la nouvelle le 18 mai. Néanmoins, seuls les ressortissants américains de plus de 18 ans peuvent concourir via un site Internet uniquement disponible depuis les Etats-Unis. Le contrat, officialisé mardi 2 juin par Space X et Axiom Space, porte sur AX-2 mais aussi les missions AX-3 et Ax-4 pour lesquelles Space X assurent la fourniture du vaisseau Crew Dragon ainsi qu’une formation des équipages au lanceur Falcon 9 ou encore aux procédures d’urgence. Le montant de la transaction n’a en revanche pas été dévoilé. Projetées pour 2023, AX-3 et AX-4 devront cependant recevoir l’approbation de l’agence spatiale américaine afin notamment de déterminer le meilleur créneau de lancement vers la station. L’ère des missions habitées « 100% privées » en orbite basse semble donc bel et bien commencer. C’est du moins ce que considère Gwynne Shotwell, CEO de Space X estime. « Une nouvelle ère dans les vols spatiaux habités est arrivée », déclare ainsi la dirigeante.  « Nous sommes sur la bonne voie pour permettre cet avenir en gérant les premières missions (100%) privées vers l’ISS… », estime quant à lui Michael Suffredini, le patron d’Axiom Space. Il s’agit d’une première étape franchie pour la société qui, à compter de 2024, doit amarrer au module Harmony de l’ISS le premier module de sa station Axiom. Celle-ci devra ensuite constituer une structure indépendante privée qui sera détachée du complexe orbital international d’ici 2028.

Antoine Meunier

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

2 réflexions sur “4 vols orbitaux pour Axiom Space sur 2 ans

Répondre à Eric W Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *