Au pays des géants

(Photo : NASA).

Bon d’accord, j’ai déjà évoqué JUICE il y a deux semaines mais alors qu’elle devait décoller ce 13 avril depuis le Centre spatial guyanais (CSG), comment ne pas en reparler sans aborder cette fois-ci sa destination : Jupiter, autrement dit la plus grosse planète du Système solaire ? Son diamètre de 140 000 km est onze fois supérieur à celui de la Terre et elle possède une magnétosphère vingt fois plus intense que celle de notre planète. Depuis le début de l’exploration des planètes par les sondes automatiques, elle n’a reçu, au total, que neuf visites. A titre de comparaison, Mars en a reçu plus de cinquante ! Le système jovien reste finalement mal connu mais il est plus loin : plus ou moins 800 millions de km et il faut en moyenne sept ans de voyage pour y aller quand six à neuf mois suffisent pour atteindre la planète rouge. A ce jour, seules les sondes Galileo et Juno (toujours active) ont accompli l’exploit de se mettre en orbite autour de la reine du Système solaire. Avec JUICE, il aura fallu dix ans et un investissement de 1,6 milliard d’euros à l’Europe de l’espace pour concrétiser son premier vaisseau d’exploration à destination de la planète géante et des lunes galiléennes. Si JUICE devra démontrer l’habitabilité des lunes glacées, la recherche de la vie ne fait cependant pas partie de ses objectifs. Des surprises sont-elles possibles ? Réponse à partir de 2031...

Antoine Meunier

 

 

 Découvrez notre offre abonnements

 

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *