Décalage au 24 décembre pour JWST

JWST, ici lors du remplissage de ces réservoirs d'ergols le 26 novembre, ne partira désormais pas avant le 24 décembre (Photo : ESA/CNES)

Le télescope infra-rouge James Webb voit une nouvelle fois sa date de départ glisser dans le temps. Cette fois-ci, c’est un problème de communication entre le lanceur et le sol qui est la cause de ce nouveau décalage de deux jours supplémentaires.

Cette mission VA 256, le 112ème tir d’Ariane 5, n’en finit plus de se faire attendre. Mais compte tenu de la charge utile qui est installée sous la coiffe du lanceur, aucun risque n’est pris. Précisons tout de suite que le problème, qui entraine ce nouveau report, ne vient pas du satellite mais d’un problème de communication entre le lanceur Ariane 5 ECA et le sol. Cependant, Daniel de Chambure de la direction du transport spatial au sein de l’Agence spatiale européenne (ESA) se veut confiant : « Nous n’avons pas de grosse crainte mais nous tenons à nous donner le temps de tout vérifier », déclare-t-il lors d’une conférence en ligne avec la presse qui avait été planifiée par l'ESA depuis plusieurs jours.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.