FLEX, le 1er utilitaire lunaire

Astrolab a testé son prototype dans la Vallée de la Mort (photo: vidéo Astrolab).

A quoi ressembleront les véhicules de surface du programme Artemis ? A Hawthorne, la toute jeune entreprise Astrolab en donne un premier aperçu avec un véhicule à deux places mais qui peut également fonctionner de manière autonome.

Avec FLEX (Flexible Logistics & Exploration), les astronautes qui arpenteront la Lune, d’ici quelques années, disposeront peut-être de leur véhicule à tout faire. Fondée il y a deux ans par Jarret Matthews, ancien de Space X qui fut notamment en charge du mécanisme d’amarrage de la capsule Dragon, Astrolab propose un concept qui allie à la fois les spécificités des rovers automatiques mais en y incluant la participation humaine. Elle développe son véhicule en partenariat avec le groupe Venturi qui est spécialisé dans les véhicules électriques. Si la jeep lunaire (LRV) d’Apollo était conçue pour permettre aux astronautes d’explorer les environs autours de leur LM, elle n’était pas conçue pour d’autre tâches. Le véhicule proposé par Astrolab doit donc répondre à cette problématique. Le maitre mot est avant tout la mobilité. Comme l’explique dans une vidéo l’ex astronaute Chris Hadfield, qui a eu l’opportunité de tester l’engin dans la Vallée de la Mort en Californie, « une fois que vous serez sur place, vous devez pouvoir transporter les équipements et le cargo d’un point à un autre ». A l’inverse de sa glorieuse ainée qui se contentait simplement de transporter deux astronautes sur plusieurs kilomètres, FLEX devra aussi être capable de transporter les fournitures nécessaires pour assurer une présence humaine sur le sol sélène. Ainsi, tous les scénarios sont à peu près envisagés.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.