Deux lancements à venir en 15 jours au CSG

Vega-C, dont on aperçoit la coiffe, devrait s'envoler à partir du 7 juillet (photo : Avio).

En l’espace de deux semaines à partir du 22 juin, deux fusées différentes doivent décoller depuis la Guyane. Il y aura la mission VA 257 d’Ariane 5 ECA mais surtout le très attendu vol VV21 qui constituera le décollage inaugural de Vega-C à compter du 7 juillet alors qu’Ariane 6 ne décollera maintenant pas avant l’an prochain.

Commençons par ce qui est positif avec cette première mission d’Ariane 5 de 2022. Ce doit toutefois être le second lancement de l’année depuis le Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou. Le premier, intervenu le 10 février dernier, était la mission VS 27 de Soyouz dédiée à Oneweb. Planifié à partir du 22 juin, VA 257 doit permettre de lancer les satellites géostationnaires MEASAT-3D et GSat-24 respectivement pour le compte de l’opérateur malaisien MEASAT et de NewSpace India Limited (NSIL), une filiale du département de la Défense indienne. Quinze jours plus tard, ce sera au tour du lanceur assemblé par Avio de s’élever dans le ciel de la Guyane pour la toute première fois. A Kourou, la première campagne de lancement consacrée à Vega-C se poursuit. Il y a quelques jours, la charge utile, son adapteur et la coiffe étaient en salle d’intégration. Les équipes de l’Agence spatiale européenne (ESA) et celles d’Avio devaient prochainement effectuer les tests avioniques. Ensuite, il était prévu de réaliser le remplissage en carburant de l’étage supérieur Avum+. Sous la coiffe, c’est la charge utile LARES 2 (Laser Relativity Satellite 2 )qui sera installé sur l’adaptateur.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.