Venture Orbital Systems vise 20 tirs par an dès 2026

Haut de 6 m, le démonstrateur suborbital Boréal doit valider en vol d'ici 2 ans les éléments critiques du Zéphyr dont le tir inaugural est planifié en 2024 (Image : VOS).

C’est l’objectif affiché de cette petite start-up française avec son lanceur Zéphyr en développement depuis 2019 mais qui devrait connaitre une étape suborbitale en 2023 avec le démonstrateur Boréal. Stanislas Maximin, son CEO, répondait aux questions des journalistes lors d’une visioconférence organisée par l’AJPAE.

Sur le marché des petits lanceurs, c’est l’Electron de la firme néo-zélandaise Rocketlab qui domine actuellement sans partage. En 2019, une étude présentée au congrès international d’astronautique (IAC) de Washington, recensait pas loin de 150 projets de petits lanceurs dans le monde. Dans l’Hexagone depuis 2 ans, Venture Orbital Systems prépare activement le développement de son Zéphyr.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.