La France, partenaire privilégié du programme Gaganyaan

De gauche à droite, Unnikrishnan Nair, Directeur du HSFC, K.Sivan patron de l'ISRO, Jean-Yves Le Drian et Mathieu Weiss (CNES) lors de la ratification de l'accord (Photo : ISRO).

A la suite de la visite officielle de Jean-Yves Le Drian en Inde, le ministre français des Affaires étrangères, le CNES et l’ISRO, l’agence spatiale indienne, ont officialisé jeudi 15 avril un nouvel accord de coopération portant sur les vols habités. Un domaine auquel la France fournit une expertise à l’Inde.

Lancé officiellement dès août 2018 avec l’aval du premier ministre Narendra Modi, le programme de vols habités indien Gaganyaan prévoyait initialement la réalisation de 2 vols automatiques fin 2020 et fin 2021 et l’exécution d’une première mission habitée en juillet 2022 pour le 75ème anniversaire de l’indépendance indienne. Les effets de la pandémie de Covid-19 ont contraint les autorités indiennes à décaler le calendrier. Le premier vol non piloté (Gaganyaan 1) n’aura pas lieu avant la fin de cette année tandis que le second test (Gaganyaan 2) interviendrait à la mi-2022. L’androïde Vyommitra, un équivalent du R2 américain mis au point par l'ISRO, doit être installé à bord du vaisseau lors de ces 2 essais automatiques. Le premier vol habité (Gaganyaan 3) pourrait avoir lieu au plus tôt fin 2022 ou au début de 2023.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

2 réflexions sur “La France, partenaire privilégié du programme Gaganyaan

    • 25 avril 2021 à 19h50
      Permalien

      Merci pour votre commentaire. Avec un budget 3 à 4 fois inférieur à celui de l'Europe spatiale, les ambitions indiennes sont impressionnantes.
      A.Meunier

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.