Jeff Bezos embarquera sur New Shepard en juillet

Dans environ 6 semaines, Jeff Bezos s’envolera pour son 1er vol suborbital (Photo : Blue Origin).

La date du 1er vol piloté de la capsule suborbitale de Blue Origin avait été annoncée le 5 mai dernier. Mais c’est le milliardaire américain, lui-même, qui annonce à présent sur son compte Instragram sa propre participation à cette tentative planifiée le 20 juillet et à laquelle devrait également participer son frère Mark.

Jeff Bezos ne sera pas le premier milliardaire à partir dans l’espace puisqu’avant lui, sept passagers fortunés ont accompli au moins un vol orbital d’environ huit jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS) entre 2001 et 2009. Le texan Dennis Tito fut le premier en avril 2001 (Soyouz TM-32) tandis que Charles Simonyi, créateur des logiciels Word et Excel, a même volé à deux reprises (sur Soyouz TMA-10 en 2007 et Soyouz TMA-14 en 2009). En revanche, Jeff Bezos sera, avec le New Shepard, le premier à accomplir un vol suborbital sur un véhicule pour lequel il a financé le développement. Une mise au point qui s’est étalée sur 15 vols automatiques entre avril 2015 et avril dernier (NS15). Ce développement arrive, à présent à son point culminant avec cette première mission habitée (NS16) planifiée le jour anniversaire du vol lunaire Apollo 11 dont Buzz Aldrin est aujourd’hui le dernier survivant, Neil Armstrong et Michael Collins nous ayant quitté respectivement en 2012 et fin avril pour le pilote du module Columbia. Aller dans l’espace, Jeff Bezos en rêve depuis qu’il est âgé de cinq ans. « Je veux faire ce voyage parce que j’en ai rêvé toute ma vie. J’accomplirais ce voyage avec mon frère », confie ainsi le patron d’Amazon dans une courte vidéo disponible sur son compte Instagram.

Dans le New Shepard, les frères Bezos et leurs 4 compagnons profiteront d’une vue imprenable à plus de 100 km d’altitude (Photo : Blue Origin).

6 000 enchérisseurs

Brûlant ainsi la politesse à Richard Branson et Virgin Galactic, le second acteur du tourisme suborbital, et dont le SpaceShip 2 doit encore réaliser d’autres vols d’essais, Jeff Bezos embarquera avec lui son frère Mark ainsi que le gagnant de l’enchère lancée début mai et qui doit se clôturer le 12 juin. Blue Origin indique qu’à ce jour l’enchère atteint 3,5 millions de dollars et que 6 000 participants de 143 pays ont chacun fait une offre. Le montant collecté, pour ce siège à bord de la capsule New Shepard, sera intégralement reversé au Club for The Future, l’ONG caritative fondée par Blue Origin. Le nom de l'heureux sera connu dans les semaines suivant la conclusion de l'enchère qui doit s'achever le samedi 12 juin annonce la société dans un communiqué. Six sièges sont installés dans le vaisseau. Les trois restant doivent en principe revenir à des employés de la société. Cet équipage, un peu particulier, devrait connaitre environ 4 minutes d’impesanteur en grimpant au-dessus des 100 km d’altitude qui marque la frontière avec l’espace. Il reste maintenant environ six semaines à attendre avant la réalisation de ce vol qui annonce peut-être l’accès à l’espace au plus grand nombre, sans doute à partir de l’année prochaine. Alors que Virgin Galactic fixe son tarif à environ 250 000 $ pour un vol sur Spaceship2, Blue Origin n’a toutefois pas encore communiqué sur son propre tarif. Toutefois, selon plusieurs sources, celui-ci pourrait être similaire à celui de la firme fondée par Richard Branson.

Antoine Meunier

(Dernière mise à jour : 8/06/2021 19h10).

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.