ILRS, la réponse sino-russe à Artemis ?

La conquête de la Lune telle qu’envisagée par la CNSA et Roscomos (Image : CNSA/Roscomos)

Alors que les taïkonautes de la mission Shenzhou 12 viennent de prendre possession de leurs nouveaux locaux, les agences spatiales chinoise (CNSA) et russe (Roscomos) viennent de dévoiler au forum GLEX qui s’est achevé ce vendredi leur feuille de route pour la réalisation d’une base lunaire à l’horizon 2030.

La poursuite de la conquête de la Lune aura-t-elle lieu uniquement sous la houlette du programme américain Artemis ? La Russie qui n’est pas signataire des accords Artemis a signé en mars dernier un protocole d’accord (MoU) avec la Chine, portant sur la création d’une station lunaire de recherche scientique (ILRS). Une base pour laquelle la Chine souhaite vivement une participation internationale. Les deux entités ont chacune détaillé leur feuille de route lunaire commune pour les quinze années à venir dans un document de 20 pages pour la CNSA et une vidéo publiée sur Twitter pour Roscomos.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.