Les premiers morceaux d’Ariane 6 livrés cet été à Kourou

L’objectif est de réaliser le 1 er vol d’Ariane 6 avant la ministérielle de 2022 (Image : Arianegroup).

Alors que l’épidémie de covid-19 semble enfin marquer le pas, la période estivale sera, côté spatial, marquée par une reprise d’activité de la fusée lourde Ariane 5 au Centre Spatial Guyanais (CSG). De plus, l’arrivée des premiers éléments, de son successeur, Ariane 6, doit avoir lieu au cours de l’été.

Depuis maintenant pratiquement une année, plus aucun lanceur Ariane 5 n’a décollé depuis le CSG. La dernière mission (VA 253) de la fusée lourde européenne remonte en effet au 15 août 2020. Elle avait permis de lancer les satellites de télécommunications BSat 4B opéré par Maxar pour le compte de l’opérateur japonais Broadcasting Satellite System Corporation, Galaxy 30 pour Intelsat et le second MEV de Northrup Grumman. Celui-ci s’est connecté au satellite Intelsat 10-02 le 12 avril dernier avec pour tâche d’augmenter son autonomie. Attendue fin juillet, la mission VA 254 d’Ariane 5 va donc permettre à la base de Kourou de retrouver un semblant d’activité. Elle doit servir à lancer les satellites Eutelsat Quantum et Star One D2 (ce sera le second vol de l’année au CSG après le vol VV18 de Vega le 28 avril dernier). Une autre mission d’Ariane 5 (VA 255) devrait également avoir lieu en septembre pour lancer les satcoms Syracuse 4 A et SES 17. Le premier pour le compte de la DGA et le second qui est opéré par SES. Mais LA grande mission tant attendue du vaisseau amiral de la flotte Arianespace pour 2021, c’est bien sur le lancement du télescope spatial James Webb (JWST) pour le compte de la NASA. « Un vol très important pour le compte de nos institutions » a rappelé André-Hubert Roussel, le CEO d’ArianeGroup lors de la table ronde sur la stratégie de souveraineté spatiale en France et en Europe, organisée dans le cadre de l’édition 2021 du Paris Air Forum au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget (MAE). Celui que l’on présente comme le successeur de Hubble (HST) doit théoriquement s’arracher du sol guyanais en novembre prochain.

Le lancement du JWST, au centre Goddard de la NASA, sera LA grande mission de l’année opérée par Arianespace (Photo : NASA).

Avant la ministérielle

Parallèlement, l’industrie et les institutions continuent de travailler d’arrache-pied à l’autre échéance, malheureusement repoussée à l'année prochaine à cause du covid-19 mais aussi des quarantaines dues au virus qui ont retardé ce programme si stratégique pour l'Europe qu’est Ariane 6. Le premier tir reste toujours planifié au second trimestre 2022. Un lancement qui doit avoir lieu « dès que possible », comme l’a rappelé Josef Aschbacher, le directeur général de l’ESA qui faisait partie des panélistes de cette même table ronde. « Il faut tout faire pour lancer Ariane 6 dans les temps ». Plus précisément, il s’agit de lancer avant la traditionnelle conférence ministérielle triennale européenne sur le spatial qui se tiendra à la fin de l’année prochaine. « Nous avons besoin d’avoir de bonnes nouvelles et des succès ». A l’heure actuelle, « les principaux éléments d’Ariane 6 pour les tests combinés, les prochains, qui doivent avoir lieu sur notre chemin du 1er vol, sont en cours de finalisation avant d’être envoyés vers la Guyane cet été », a ajouté André-Hubert Roussel. Ils doivent se dérouler à l’automne, c’est-à-dire dès que le pas de tir ELA4 sera disponible. Le dirigeant a également indiqué que l’intégration des premiers éléments de vol du second tir d’Ariane 6, au niveau moteur, sont également terminés. De plus, les tests de l’étage supérieur UPLM (Upper Liquid Propulsion Module) d’Ariane 6 doivent prochainement commencer à Lampoldshausen sur le banc d’essai du DLR. Le travail préalable pour le vol inaugural doit commencer dès les premières heures de 2022 afin d’être prêt pour le second trimestre. La charge utile pour ce premier vol qui doit se dérouler en version Ariane 62 (2 propulseurs d'appoint) n'est pas encore connue.

Antoine Meunier

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.