Le New Space européen se rassemble avec YESS

(Crédit image : Exotrail/Real Dream).

 

En marge du Space Forum qui s’achève ce vendredi à Luxembourg, le New Space européen se met en ordre de bataille avec la création de ce syndicat qui annonce l’arrivée d’une trentaine de nouveaux membres d’ici « les prochaines semaines ».

Le noyau de départ de YESS, qui signifie Young European Enterprises Syndicate for Space (syndicat des jeunes entreprises européennes de l’espace), se compose de six sociétés. Il y a les françaises Anywaves (constructeur d’antennes de satellites) et Exotrail, qui construit des moteurs pour les petits satellites, deux firmes qui font toutes les deux parties de la New Space Factory). Elles sont entourées par les espagnoles Pangea Aerospace (fabricant du lanceur MESO) et Satlantis (spécialiste des caméras pour les satellites d’observations).

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.