Le nouveau QG de l'ESA disposera d'un grand centre de conférences

Le futur centre de conférences de l’ESA pourra accueillir 450 personnes sur 750m2 (Image : ESA).

Temporairement relocalisée dans le 7ème arrondissement de Paris, l’agence spatiale européenne poursuit la rénovation de son site historique de la rue Mario Nikis qui est situé à deux pas de l’Unesco. A un peu plus d’un an de la livraison, un état des lieux s’imposait en présence des journalistes.

Le spatial européen dispose de son quartier général dans le 15ème arrondissement parisien depuis 1976, en lieu et place des anciens locaux de la société Schneider Electric. Les travaux de rénovation ont été officiellement décidés en 2018 lors de la mandature de Jan Woerner, le précédent directeur général de l’ESA. D’une durée de 3 ans, ce chantier doit permettre à l’agence de disposer d’un site de 11 592 m2 s’étendant sur la presque totalité de la rue Mario Nikis afin de permettre d’accueillir 400 personnes travaillant quotidiennement. Le montant de l’investissement est de 70 millions d’euros. Ce nouveau site, réalisé en partenariat avec Sogelym Dixence et Les Ateliers du Pont (études préliminaires) se veut plus éco-responsable. Une partie de la toiture sera végétalisée de même que la future terrasse. Outre l'Astrolabe, une "vitrine" de l'ESA réservée au public, l'autre innovation de ce nouveau siège de l’ESA sera son grand centre de conférences modulable, d'une surface de 750 mètres carrés, et capable d’accueillir jusqu’à 450 personnes. Ce qui permettra à l’ESA de disposer d’un lieu lui autorisant la tenue d’événements importants dont les conférences ministérielles qui se tiennent tous les 3 ans pour fixer le budget spatial des états membres. La dernière, celle de 2019 (Space 19+), s’est tenue à Séville. Malgré l'impact de la crise du Covid-19, le chantier est dans les temps. Selon le calendrier, l'installation de la verrière et de la nouvelle façade doit débuter au dernier trimestre 2021 pour s'étaler jusqu'au début 2022. Le nouveau "QG" de l’Agence spatiale européenne doit être livré d’ici novembre 2022 et être complètement aménagé à compter de mars 2023.

Antoine Meunier 

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Une réflexion sur “Le nouveau QG de l'ESA disposera d'un grand centre de conférences

  • 5 octobre 2021 à 17h35
    Permalien

    Bonjour à tous
    C'est certainement bien et important de disposer d'un centre performant pour les réunions de tous les partenaires du monde de l'espace, mais je ne peux m'empêcher de me demander si cela va faire avancer l'état de la science. VEGA qui a des difficultés, remplacé ces jours ci par FALCON et surtout ARIANE 6 toujours pas au point avec un premier tir toujours repoussé. Qu'est ce qui manque, les ingénieurs et techniciens l'argent, la volonté? Je repense à ce que disait un astronaute français au sujet d'HERMES disparu en plein vol et qui rendaient l'Allemagne responsable de l'abandon.
    En simplifiant MUSK avec tout ses défauts est seul (bon je simplifie un peu !) mais il avance....... où en est vraiment l'europe?
    Merci à tous
    JM

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *