Bercy mandate sept sociétés pour représenter le NewSpace

Le ministère de l'Economie a mandaté 7 entreprises du secteur pour structurer le NewSpace (Photo : BercyPhoto Gezelin Gree).

2022 sera une année charnière pour le spatial qui se met en ordre de bataille en vue du conseil ministériel prévu en novembre. Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie des Finances et de la Relance, a engagé la structuration du NewSpace à la française afin de l’inclure dans sa stratégie.

La filière spatiale est en mutation. Si, depuis longtemps, l’état s’appuie sur les acteurs historiques, il doit désormais compter sur le tissu du NewSpace qui s’est ordonné depuis quelques années. Au niveau européen, le syndicat européen YESS a officialisé sa création en septembre dernier avec un noyau de six sociétés dont deux françaises : Anywaves et Exotrail. Cette dernière, dont la spécialité est la propulsion, figure parmi les sept entreprises qui ont donc été retenues par Bercy pour structurer le NewSpace à la française.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.