Astra dévoile les 1ers résultats de l'échec du vol LV0008

La NASA avait embarqué sur la mission LV008 (photo: Astra/John Krauss).

Si la société, basée à Alameda en Californie, n’a pas encore totalement finalisé son enquête, elle vient cependant de livrer les premières conclusions qui ont mené à l’échec de son petit lanceur, le 10 février à Cap Canaveral en Floride. Deux problèmes principaux sont pointés dans le rapport préliminaire.

Comparable à la fusée Electron de Rocketlab, le lanceur bi-étage Rocket 3 d’Astra connait une mise au point décidément bien difficile. En huit tirs, il n’a, pour l’instant réussi qu’une seule mission : celle du 20 novembre 2021 (LV0007) pour le compte de l’US Space Force. En revanche, le vol effectué le 10 février, la sixième tentative pour rejoindre l’orbite, s’est soldé par un échec. Côté en bourse, la société avait même vu son action s’effondrer. Lancée depuis le complexe SLC-46 à Cap Canaveral, l’exemplaire LV0008 de sa fusée Rocket 3.3 transportait la charge utile éducative ELaNa 41, du programme du même nom, pour le compte de la NASA. Un problème est survenu lors de la séparation des deux étages et qui n’a pas permis de placer les quatre cubesats sur orbite héliosynchrone (SSO).

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.