La NASA soutiendra un 2nd alunisseur habité pour Artemis

 

Alors que la première mission Artemis devrait avoir lieu en juin, la NASA a annoncé, il y a quelques jours, qu’elle va prochainement lancer de nouvelles opportunités pour le développement d’un second système d’alunissage habité (HLS). Il y a un an, c’était Space X qui avait décroché le jackpot pour mettre au point une variante lunaire de son Starship.

C’était le 17 avril 2021, il y a donc un peu plus de 11 mois maintenant. Au terme d’un premier round, la NASA avait finalement décidé de retenir la société d’Elon Musk et son Starship au détriment du consortium mené par Blue Origin et de celui de Dynetics pour la réalisation du premier alunisseur habité depuis le LM du programme Apollo. Un contrat énorme pour SpaceX, puisqu’il s’élève à 2,89 milliards de dollars. Mais le choix de ne retenir qu’un seul contractant dans le cadre de la compétition NextSTEP2 avait d’ailleurs provoqué la colère de Jeff Bezos qui n’avait pas hésité à saisir la Cour des comptes américaines (GAO), immédiatement imité quelques jours plus tard par Dynetics. Les deux sociétés avaient d’ailleurs tenté de faire annuler ce contrat. Rappelons également que la proposition chiffrée de Blue Origin était largement supérieure, à celle de Space X, puisqu’elle demandait 5,99 mds pour réaliser son HLS. Dynetics n’avait, en revanche, pas dévoilé son montant. Presque un an plus tard, la NASA annonce qu'elle va donc de nouveau solliciter l'industrie pour un second appel d’offres pour la réalisation d’un deuxième alunisseur habité.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.