Retour réussi pour AX-1

Récupération de la capsule Endeavour Ax-1 sur le navire de SpaceX (photo: direct Axiom).

Rentré ce lundi, les quatre membres de l’expédition AX-1 auront finalement séjourné deux semaines sur la Station spatiale internationale (ISS) au lieu de huit jours comme cela été initialement prévu. Une première mission intégralement privée qui annonce un changement d’ère sur l’orbite basse.

Lorsqu’ils ont décollé le 8 avril dernier depuis le Launch Complex 39B (LC-39B), Michael-Lopez Alegria et ses trois compagnons (Larry Connor, Mark Pathy et Eytan Stibbe) ne s’attendaient certainement pas à ce bonus de temps supplémentaire sur le complexe orbital qui leur a finalement permis de rester dix-sept jours en orbite au lieu des huit initialement prévus. Mais les caprices de la météo sont parfois une bonne chose. Au total, le vaisseau sera resté amarré quinze jours 12 heures et 41 mn. L’amerrissage de la capsule C206 Endeavour a eu lieu dans l’Océan Atlantique, au large de la Floride, ce lundi 25 avril à 13h06 (heure locale). L’Endeavour a ensuite été repêché par le Megan, le bateau de récupération de Space X. Au cours de leur mission, les quatre hommes ont mené environ 25 expériences portant notamment sur les sciences de la vie ou encore la médecine. A l’issue du vol, l’équipage devait subir une visite médicale de contrôle de 48h. Cette mission démarre donc le début des opérations commerciales d’Axiomspace. La NASA a donné son feu vert pour un second vol du même type. Ce sera AX-2 projetée au début de l’année prochaine. Peggy Whitson (Exp 5, Exp 15 et Exp 50) doit en assurer la direction. Dans l’immédiat, un seul des trois passagers devant accompagner Peggy Whitson est connu. Il s’agit de l’homme d’affaires américain John Shoffner. Egalement pilote de courses d’endurance - aux 24 heures du Nurburgring -, il aura également un rôle de pilote à bord du Crew Dragon. Les noms des deux autres participants de cette seconde, des quatre missions opérées par Axiomspace, doivent être annoncés « d’ici quelques semaines ». Mais il y a une possibilité.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.