Retour au VAB pour le SLS

Le SLS va subir des réparations au VAB (photo : NASA/Joel Kowsky).

La mise au point de la nouvelle fusée géante de la NASA s’avère décidément bien difficile. Un mois après sa toute première sortie et trois tentatives de simulation de compte à rebours au cours des deux dernières semaines, elle retourne dans le bâtiment d’assemblage des véhicules.

Le déploiement du Space Launch System donne bien du fil à retordre aux ingénieurs de la NASA. A trois reprises depuis sa sortie du VAB, le 17 mars dernier, les équipes techniques ont dû faire face à un problème lors de la « Wet dress rehearsal » ou répétition en costumes. Lors de ce test, il s’agit de réaliser un simulacre de compte à rebours jusqu’à T-10 s avant le décollage mais sans avoir à allumer les moteurs de l’étage central. Ce simulacre implique également le remplissage des réservoirs du corps central, ce qui représente un volume d’environ 2,6 millions de litres d’hydrogène et d’oxygène liquide respectivement refroidi à -252 et – 182 degrés. Mais par trois fois, l’exercice a dû être interrompu. Deux problèmes principaux ont été identifiés : celui causé par une valve défectueuse d’hélium ainsi qu’une fuite sur la tour de lancement. Conséquence, le réservoir d’hydrogène du corps central n’a été rempli qu’à moitié et le réservoir d’oxygène à seulement 5%. Finalement, la fusée a donc été ramenée mardi vers le VAB pour y subir des réparations qui ne peuvent pas être menées sur le pas de tir 39B. « La valve défectueuse est le seul vrai problème que nous ayons rencontré », a précisé au site Wired Tom Whitmeyer, administrateur adjoint de la NASA. Les réparations à effectuer devraient tout de même durer tout le mois de mai. L’administration spatiale américaine n’a pas donné de détail sur les retards qui risquent d'être engendrés sur le calendrier mais il n’est pas impossible que le décollage de la mission Artemis 1 soit reporté au moins en juillet.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.