Airbus va tester l’impression 3D en orbite

En 2023, Airbus expérimentera l'impression 3D sur l'ISS (photo: Airbus DS).

La mise en place d’infrastructures dans l’espace nécessite au préalable de pouvoir maîtriser certains procédés de fabrication. D’ici l’an prochain, Airbus Defence and Space devrait ainsi tester l’impression de pièces métalliques en inox avec Metal 3D, un premier prototype d’imprimante 3D installé à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Verrons-nous à moyenne échéance des usines fabriquer des satellites dans l’espace ? Et quel matériau sera susceptible d’être usiné pour fournir des équipements directement depuis l’orbite, ou mieux, depuis la surface de la Lune ? Grâce à la maîtrise de l’impression 3D, Airbus DS escompte, dans le futur, pouvoir fabriquer des boucliers anti-radiations ou encore des équipements et des outils dans l’espace. Cependant, avant de lancer une quelconque fabrication, il faut commencer par faire la démonstration de la faisabilité du procédé sur place. A partir du mois de février 2023, Airbus DS devrait disposer, sur l’ISS, d’un premier prototype d’imprimante 3D pouvant fonctionner en zéro G.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.