Rentrée

(Image : NASA).

Celle-ci est chargée. A Paris, deux gros événements spatiaux sont attendus successivement d'ici une douzaine de jours : la World Satellite Business Week (WSBW) d’Euroconsult (12-16 septembre) puis, à partir du 18, ce sera la semaine de l’IAC 2022. Si le premier de ces deux rendez-vous est traditionnel, lors des derniers jours de l’été, le second revient dans la capitale française pour la première fois depuis 1982. Depuis sa création en 1950, et après les éditions de 1963 et 1982, c’est la quatrième fois que Paris accueille la grand-messe du spatial mondial organisée par la Fédération internationale d’astronautique (IAF). C’est cependant la cinquième édition se déroulant dans l’Hexagone, Toulouse en était la ville hôte en 2001. Le cru 2022 sera largement traité dans ces mêmes colonnes.

Mais pour l’heure, les yeux sont braqués sur la Floride et le Centre spatial Kennedy (KSC) puisque la NASA tentera, samedi prochain, de lancer le SLS et la mission lunaire Artemis 1 pour la seconde fois. Les toutes dernières actualités du nouveau super lanceur américain sont, bien entendu, présentes dans cette sélection aoutienne de la “Newsletter-LCS”. Cinquante ans après la dernière mission Apollo, le retour humain sur notre satellite se précise enfin et l’Europe joue un rôle dans le programme Artemis, déjà avec le module de propulsion ESM du vaisseau Orion. Dans ce même cadre Artemis, des décisions devraient être prises au cours du prochain Conseil ministériel européen sur l'espace en novembre (toujours à Paris). Ce dont nous ne manquerons pas de reparler…

Antoine Meunier

 

Découvrez l’offre abonnements de La Chronique Spatiale

 

 

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.