Virgin Orbit prépare son premier lancement depuis l’Europe

Depuis sa mise en service , LauncherOne compte pour l'instant 4

S’exprimant dans le cadre d’un panel de la World Satellite Business Week (WSBW) d’Euroconsult, Dan Hart, le patron de Virgin Orbit a rappelé les grands objectifs visés par la branche lanceurs de Virgin. Si la société n’a effectué que quatre missions, avec succès depuis 2020, elle prépare toutefois son premier tir depuis le Vieux Continent pour lequel il reste encore des étapes à franchir.

A ce jour, le B747 Cosmic Girl de Virgin Orbit est le seul aéronef qualifié pour lancer des satellites vers l’orbite. Il n’a, dans l’immédiat, aucun autre équivalent opérationnel. Le Stratolaunch, également prévu pour lancer à l’horizontal, est toujours en cours de développement. Dans le domaine des petits lanceurs (500 kg sur orbite LEO et 300 kg en SSO), et surtout des lanceurs aéroportés, LauncherOne est donc le seul dans sa catégorie. Même si la société n’a lancé que cinq fois (en comptant l’échec du vol inaugural), dont deux tirs réalisés cette année (mission Above the Clouds, le 13 janvier et Straight-up le 2 juillet) Dan Hart, le CEO, rappelle que l’ambition de Virgin Galactic reste de pouvoir lancer une fois toutes les trois semaines et le plus rapidement possible.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.