2nd vol sur l’ISS pour Samantha Cristoforetti

Samantha Cristoforetti retournera sur l'ISS en 2022 (Photo : ESA/NASA).

L’agence spatiale européenne (ESA) a officialisé mercredi la prochaine mission de l’astronaute italienne. Après un premier séjour accompli sur la station spatiale internationale (ISS) lors de la mission Futura en 2014-2015, elle doit retourner dans l’espace au printemps 2022.

Initialement, l’Europe dispose d’un siège pour ses astronautes environ tous les 18 mois. L’arrivée l’an dernier des capsules commerciales, avec pour commencer le Crew Dragon, a brisé le monopole que détenait le vénérable Soyouz russe depuis maintenant presque une décennie. Cela limitait à 3 par véhicule le nombre d'astronautes que l’on pouvait envoyer jusqu’à l’ISS. Avec le vaisseau de Space X (comme avec le Starliner de Boeing), il est maintenant possible d’acheminer 4 personnes vers le complexe orbital international. Pour sa seconde mission, Samantha Cristoforetti devrait en principe utiliser l’une des 2 capsules commerciales pour rejoindre l’ISS. Actuellement, seul le Dragon 2 est pleinement opérationnel. Le second test automatique (OFT-2) du vaisseau CST-100 Starliner de Boeing, reporté à partir du 2 avril, est de nouveau repoussé sans que l’on connaisse la date. Quant au vol de qualification piloté (Boe-CFT), il n’est pas attendu, au mieux, avant l’automne prochain. Cependant grâce à la disponibilité du Crew Dragon depuis presque un an maintenant, les équipages de la station comptent à présent 7 membres au lieu de 6. Cela permet aussi cette année que 2 astronautes européens puissent voyager vers l’ISS. Le Français Thomas Pesquet doit s’envoler en principe à partir de la fin du mois prochain (Crew-2) lui aussi pour sa seconde mission. A l’automne prochain, c’est son collègue allemand Mathias Maurer qui prendra pour la première fois le chemin de l’ISS lors de la rotation Crew-3.

Samantha Cristoforetti succèdera sur l'ISS à Thomas Pesquet et Mathias Maurer (au centre) actuellement à l'entrainement (Photo : Space X).

Passage de flambeau

Samantha Cristoforetti doit lui succéder à partir du printemps 2022. L’ESA envisage même une passation de témoin avec Mathias Maurer, comme ce dernier devrait lui-même récupérer le témoin de Thomas Pesquet en septembre ou octobre prochain. En un peu plus d’un an, 3 astronautes européens devraient donc se succéder à bord de l’ISS. Samantha Cristoforetti a déjà démarré son entrainement qui comporte notamment des séances de remise à niveau sur la station au centre européens des astronautes (EAC) de Cologne ainsi qu’au centre spatial Johnson (JSC) de Houston au Texas. Concernant le programme scientifique qu’elle devra exécuter au cours de cette mission de six mois, l’agence spatiale italienne (ASI) a lancé un appel à projets. Mais il est également prévu que l’astronaute italienne reprenne le flambeau en poursuivant le travail entamé par son compatriote Luca Parmitano en 2019 au cours de la mission Beyond, et notamment sur les expériences LIDAL (étude des particules sur l’organisme humain), Nutriss (alimentation), Acoustic Diagnostics (étude des bruits de fonds de l’ISS) et Mini EUSO (imagerie UV). La date exacte du second décollage de Samantha Cristoforetti n’est pour le moment pas encore connue.

Antoine Meunier

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.