J-10 avant le 1er vol d’Ingenuity

Ingenuity sous Perseverance encore en position horitzontale (Photo : NASA/JPL-Caltech).

La piste sera bientôt dégagée pour le petit drone hélicoptère embarqué sur le rover Perseverance et dont les opérations de déploiement sont actuellement en cours. Celui-ci doit effectuer son premier décollage depuis le sol martien d’ici une dizaine de jours.

Il doit donc s’envoler à partir du 8 avril prochain. Ce qui constituera une vraie nouveauté puisque pour la première fois, un petit aéronef s’élèvera dans le ciel d’une autre planète. Extrêmement léger, ce drone d’un poids de 1,8 kg était jusqu’à présent enchâssé sous le ventre de Perseverance dans un boitier de protection spécialement conçu qui a été détaché le 21 mars dernier. En ce moment même, les équipes techniques de la mission poursuivent actuellement la mise en œuvre d’Ingenuity. Une fois qu’il sera totalement déployé, cet hélicoptère - dont les pales lui confèrent une envergure totale d’environ 1m20 car il faut tenir compte de la faible épaisseur de l’atmosphère martienne au sol (environ 1% de celle de la Terre), - commencera dans 10 jours une mission de 30 sols (jours martiens) à la surface. Les opérations de déploiement doivent s’étaler sur six sols. La première étape a consisté à déverrouiller le boitier qui enfermait l’hélicoptère. La seconde a permis de faire pivoter le drone en position horizontale de sorte qu’il puisse commencer à déplier 2 de ses jambes d’atterrissage. Au cours du troisième Sol consacré à la mise en place, un moteur électrique doit permettre de complètement « verticaliser » Ingenuity. L’hélicoptère sera encore relié à Perseverance (à 13 cm seulement au-dessus du sol martien) par des points de contact électriques qui autoriseront une ultime alimentation des petites batteries du drone par le rover.

Pour son 1er vol, Ingenuity ne s’élèvera pas à plus de 3 m au-dessus de la surface martienne (Image : NASA/JPL-Caltech).

« Point fixe »

Au sixième jour, 3 choses resteront encore à confirmer : que les 4 pieds d’atterrissage sont bien posés sur le sol martien, que le rover s’est bien éloigné de 5 m comme prévu et que les communications s’effectuent bien entre les 2 engins par leur radio respective. Cette mission, rappelons-le, est avant tout une démonstration technologique que l’on peut rapprocher de celle effectuée par le petit rover Sojourner en 1997 qui a prouvé qu’il était possible de se déplacer sur le sol martien. Ce qui a permis par la suite d’envoyer de plus gros véhicules motorisés sur la surface de Mars ; Spirit et Opportunity en 2004 (180 kg chacun) puis par la suite Curiosity en 2011 (900 kg) et à présent Perseverance (1 t). Ingenuity devra donc prouver qu’il est possible d’évoluer dans le milieu « aérien » de la planète rouge. « Nous voulons savoir si nous pouvons voler sur Mars », déclare ainsi Mimi Aung chef de projet Ingenuity au sein du Jet Propulsion Laboratory (JPL). Avant de s’envoler pour la première fois, Ingenuity, comme tout engin volant qui se respecte, devra effectuer son point fixe sur son aérodrome de 10 m sur 10. Un essai de rotation des pales allant jusqu’à 2537 tr/mn est prévu. Ensuite, un premier vol d’essai à 3 m de haut pendant 30 s aura lieu avant d’envisager des tentatives plus ambitieuses au cours des 30 jours martiens prévus de la mission (jusqu’à 50 m parcouru pendant 90 s). En hommage aux frères Wright, un minuscule fragment de matériau utilisé pour l’aile de leur « Flyer » (qui fut l'un des premiers plus lourds que l'air en 1903) est installé sur Ingenuity. A l’heure actuelle, Ingenuity est le premier drone déployé sur une autre planète mais si l’expérience est un succès, d’autres engins du même type pourraient être lancés lors de prochaines missions d'exploration planétaire. C’est même prévu. En 2027, l’agence spatiale américaine planifie un drone encore plus puissant lors de la mission Dragonfly qui doit rejoindre Titan en 2034, le plus gros satellite de Saturne.

Antoine Meunier

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.