L'ISS, une 2ème maison pour Thomas Pesquet

Un planning bien chargé attend Thomas Pesquet durant les 6 mois de la Mission Alpha (Photo : LCS-A.Meunier/visioESA).

A J+7 après son décollage depuis le Centre spatial Kennedy (KSC), l’astronaute français donne de ses nouvelles lors d’une conférence depuis l’orbite retransmise dans les locaux parisiens du CNES. Récit d’une rencontre en toute décontraction par écran interposé avec un astronaute de retour dans sa deuxième maison.

Si d’ordinaire il faut 40 à 45 mn pour enfiler un scaphandre intravéhiculaire et ranger l’intérieur d’une capsule spatiale, l’équipage de la mission Crew-2 l’aura réalisé en seulement "19 mn et 30 secondes" lors de l’alerte débris survenue pendant la montée du Crew Dragon vers la Station spatiale internationale de vendredi dernier. Un événement qui était fort heureusement sans gravité. « Il s’agissait en fait d’une simulation de la Space Force qui est arrivé jusqu’à la NASA, ce qui malheureusement n’aurait pas du arriver », nous explique Thomas Pesquet qui ne cache pas son plaisir d’être de nouveau à bord de la station.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.