Richard Branson va s’offrir l’espace avant Jeff Bezos

De gauche à droite l’équipage d’Unity 22, Dave MacKay, Colin Bennett, Beth Moses, Richard Branson, Sirisha Bandla et Michael Massucci (Photo : Virgin Galactic).

La nouvelle a été rendue officielle cette nuit. Le fondateur de Virgin Galactic participera au premier vol en configuration équipage du Spaceship 2 (Unity22) qui doit théoriquement se dérouler à compter du 11 juillet prochain. Il brûlera ainsi la politesse à Jeff Bezos dont le propre vol à bord de la capsule New Shepard doit avoir lieu 9 jours plus tard.

Alors que Jeff Bezos venait à peine d’annoncer la participation de Wally Funk, aviatrice du programme Mercury 13* (elle devint plus tard la première femme enquêtrice au NTSB), au premier vol habité du New Shepard le 20 juillet, Richard Branson devrait donc lui passer devant. Mais ce n’est finalement qu’une demi-surprise dans la mesure où dès le début du mois de juin, la rumeur avait commencé à enfler. De plus, l’obtention la semaine dernière d’une licence de vol de la FAA pour embarquer des passagers à bord du Spaceship 2 ne pouvait guère laisser planer de doute. Une semaine avant son 71ème anniversaire, le fondateur du groupe Virgin va donc s’offrir le cadeau qu’il attend depuis maintenant 17 ans, c’est-à-dire depuis la création de Virgin Galactic en 2004. Ce vol baptisé #Unity22 sera le 22ème pour le Spaceship2 Unity et sera le premier à embarquer 4 passagers en plus des 2 pilotes d’essai. Une retransmission en direct sur les différents canaux Internet est même prévue. A l’issue du vol, le milliardaire prévoit même une annonce importante « pour donner à plus de gens la chance de devenir astronaute ». Suspense… Outre Richard Branson, les 3 autres heureux élus de ce vol sont des personnels de la société.

A l'issue de la mission Unity22, VG annonce encore 2 vols d'essai avant l'ouverture commerciale d'ici 2022 (Photo : VG).

2 autres tests à prévoir

Beth Moses a déjà une expérience de vol à bord de Unity. Chef instructeur pour le programme d’astronautes commerciaux de Virgin Galactic, elle a décroché ses propres ailes d’astronaute à l’issue du vol VF01 du 22 février 2019 qui avait alors atteint une altitude de 89,9 km. En tant que chef de cabine, elle supervisera notamment la bonne marche de l’exécution du vol. Colin Bennett, ingénieur opérations chez Virgin Galactic, aura pour mission d’évaluer les équipements de cabine au cours des phases d’ascension et d’impesanteur. Sirisha Bandla, la troisième participante d’Unity 22 est vice-présidente en charge des affaires gouvernementales et des opérations de recherche au sein de la société. Elle devra notamment déployer une expérience visant à évaluer le facteur humain à l’aide de tubes portables fixés à différents points de la cabine. Richard Branson, finalement le seul véritable passager de ce vol, suit le même entrainement que ses collègues de vol et livrera son ressenti. Un ressenti qui sera utilisé « pour améliorer le voyage de tous les futurs clients astronautes ». Unity 22 sera commandé par David MacKay, le chef pilote de Virgin Galactic, dont ce sera au total le 17ème vol à bord de SpaceShip 2. Il sera secondé par Michael Masucci qui réalisera là son 7ème vol sur la navette suborbitale en comptant également ceux réalisés avec le VSS Enterprise. Les 2 hommes ont notamment réalisé le vol VF01 du 22 février 2019 en compagnie de Beth Moses. Quant à l’avion-porteur White Knight 2, il doit être commandé par CJ STurckow et Kelly Latimer. Point important, Virgin Galactic confirme qu’il y aura encore 2 autres essais, après Unity 22, avant le démarrage du service commercial qui est envisagé à présent d’ici l’année prochaine. Quant à Jeff Bezos, il lui reste encore une semaine pour se retourner et avancer son vol de quelques jours...

Antoine Meunier

*Groupe de 13 femmes pilotes ayant subi les mêmes tests physiologiques que les astronautes du programme Mercury au début des années 60. Wally Funk en est la benjamine. A 82 ans, elle sera également la personne la plus âgée à être jamais allée dans l’espace.

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

2 réflexions sur “Richard Branson va s’offrir l’espace avant Jeff Bezos

  • 2 juillet 2021 à 19h39
    Permalien

    Je vois plutot un saut de puce très commercial... On est loin de la grandiose astronautique!

    Répondre
    • 2 juillet 2021 à 20h28
      Permalien

      Dans les 2 cas, ce sera un saut de puce. Mais l'activité "tourisme" seule parait difficilement rentable

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.