« Aux premiers instants de l’Univers »

Parution : juin 2021 (Image : éditions Quanto).

Voici maintenant 13,8 milliards d’années que notre Univers s’est formé, mais seulement quelques décennies que nos connaissances dans ce domaine ont progressé. Malgré les avancées réalisées, notamment avec le télescope spatial Hubble (HST), de très nombreuses questions restent encore sans réponse. Ainsi, nous ne connaissons pas encore la nature de l’énergie et de la matière noires qui composent à elles seules 95% de l’énergie totale présente dans le cosmos. On ne connait pas non plus les conséquences de son inflation, pas plus d’ailleurs que ce qui s’est passé aux tous premiers instants de notre Univers. Les réponses à ces questions pourraient justement se trouver dans les premières secondes qui ont suivi le Big Bang. Avec Aux premiers instants de l’Univers, Dan Hooper réussit un exploit, celui d’être particulièrement concis (12 chapitres) et clair à la fois sur un sujet aussi abstrait que celui de la cosmologie. Avec humilité, il dresse un bilan de nos connaissances dans ce domaine qui n’ont cessé d’évoluer, notamment grâce à l’emploi des télescopes spatiaux (comme le HST ou Fermi) mais aussi des accélérateurs de particules tel que le LHC installé à la frontière franco-suisse. Si, selon lui, nous sommes à la lisière de grandes découvertes, rien n’indique toutefois que nous percerons les mystères qui demeurent. Ce qui n'empêche pas l'auteur d'avancer la possibilité de l'existence d'autres univers. Alors si le sujet peut rebuter le profane, Aux premiers instants de l’Univers est néanmoins un livre qui donne des clés pour comprendre ces questions parfois à la frontière de la métaphysique. A mettre entre toutes les mains.

Antoine Meunier

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.