JWST : J-70 avant le départ

 

Le miroir de Webb, 18 segments ultra fins de béryllium recouvert d'un total de 48,25 g d’or (Photo : NASA).

Dans un peu plus de 2 mois maintenant, celui qu’on présente comme le successeur du télescope spatial Hubble (HST) doit (enfin) s’envoler. Un engin d’une infinie complexité qui doit fonctionner dans l’espace profond car il sera positionné au point L2 de Lagrange, à 1,5 million de km de la Terre.

La première chose qui saute aux yeux avec Webb, c’est qu’il ressemble à tout sauf à un télescope, à la différence de Hubble, dont la forme cylindrique est beaucoup plus académique. D’une masse de 6,5 t, celui que l’on présente comme le successeur du HST est aussi le plus cher, près de 10 milliards de dollars, et le plus puissant télescope qui doit être lancé dans l’espace. Il doit pouvoir distinguer un ballon de foot à une distance de plus de 500 km.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

 

 

 *L’instrumentation du JWST fera prochainement l’objet d’un article séparé.

 

 

 

 

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.