Désorbitation réussie pour Tianzhou-2

Tianzhou2 s'était détaché de Tianhe dès le 27 mars (photo: (Xinhua/Guo Zhongzheng).

La Chine a procédé jeudi 31 mars à la rentrée contrôlée de son vaisseau cargo Tianzhou-2. Celui-ci a terminé sa course dans les eaux du Pacifique sud dans la zone traditionnellement utilisée comme cimetière des véhicules spatiaux arrivés en fin de vie.

D’une masse de 13,5 t, ce vaisseau est le second de sa classe. Le premier module Tianzhou, s’était lancé dans l’espace le 20 avril 2017 pour rejoindre la précédente station chinoise : le module orbital Tiangong-2 auquel il était resté attaché jusqu’au 22 septembre suivant. Le séjour orbital de Tianzhou-2 aura été plus long puisqu’il tournait autour de la Terre depuis le 29 mai 2021, la date de son lancement. Il avait permis d’apporter aux taïkonautes de la mission Shenzhou 12 quelques 6,8 t de cargo, dont trois mois de nourriture, 160 colis de marchandises et près de 2 tonnes de carburant nécessaires au fonctionnement de la station Tianhe. Avec Tianzhou-2, les ingénieurs de l’agence spatiale chinoise des vols habités (CMSA) ont procédé à quatre procédures de rendez-vous et d’accostage ainsi qu’une procédure en manuel. Des techniques nécessaires pour la poursuite de la construction de la station. Selon la chronologie, les opérations de désorbitation ont en fait débuté dès le dimanche 27 mars avec la séparation depuis module central de la CSS à 15h59 (heure de Pékin).

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.