Space X fera voler 4 personnes privées fin 2021

Agé de 37 ans, le milliardaire Jared Isaacmann emmènera 3 personnes

L’annonce a été faire en début de semaine, Inspiration 4 sera la première mission spatiale habitée 100 % privée qui devrait se dérouler à partir de l'automne prochain. Elle pourrait donc devancer la mission Ax-1, planifiée début 2022. Une particularité : trois passagers issus de la société civile embarqueront à bord du Crew Dragon qui sera commandé par le milliardaire et pilote Jared Isaacman qui assure également le financement.

Fin 2020, l’annonce du séjour de Tom Cruise comme prochain passager privé sur l’ISS semble avoir été un tantinet prématuré. En effet, en moins d’une semaine depuis le début de cette année, Space X a annoncé deux vols totalement privés avec le Crew Dragon. Le premier commandité par la société Axiom Space (AX-1) aura lieu vraisemblablement début 2022. L’équipage est connu et sera commandé par l’ex astronaute de la NASA Michael Lopez-Alegria, déjà titulaire de 4 missions spatiales. Mais Ax-1 devrait finalement se faire brûler la politesse par la mission Inspiration 4. Annoncée en début de semaine et planifiée pour la fin de l’année, cette seconde mission intégralement privée doit permettre d’envoyer quatre personnes dans l’espace pour un vol orbital de deux à quatre jours sans amarrage à la station spatiale internationale (ISS). Le dernier vol habité américain sans jonction à l’ISS est STS-125 de la navette Atlantis à destination de Hubble en mai 2009. Il s’agissait également de l’ultime mission d’entretien du télescope spatial avec sept astronautes à bord. Le vol Inspiration 4 ne prévoit pas non plus d’envoyer d’astronaute professionnel dans l’espace. Il sera commandé par le milliardaire américain Jared Isaacmann qui est le cofondateur et CEO de la société Shift4Payments. Il est également fondateur de la firme Draken International. 

A l'inverse des autres missions, le Crew Dragon de la mission Inspiration 4 ne se "dockera" pas à l'ISS (Image : DR).

Charity business

Cette société, qui regroupe d’anciens pilotes issus entre autres des rangs de l’US Navy et de l’US Air Force, fournit des prestations de simulations de menaces aériennes à l’aide d’une flotte de 70 avions militaires dont des appareils comme le A-4 Skyhawk ou encore le Mirage F-1 français. S’il n’a pas d’expérience du vol spatial, Jared Isaacman est lui-même pilote. Il a ainsi réalisé en 2009 un tour du monde aérien en 62 heures et possède également une qualification sur avion de combat. Il a par ailleurs fait partie de la patrouille acrobatique des Black Diamond Jet qui évoluent sur Albatros L-39. Dans le cadre du vol Inspiration 4, il devra donc se former au pilotage du vaisseau Crew Dragon. Il est prévu que l’exemplaire utilisé pour ce vol soit la capsule Resilience (C207) qui est actuellement amarrée au complexe orbital. Outre la place de Jared Isaacmann, qui finance ce vol (pas d'information sur la somme déboursée), il est prévu que deux des trois sièges restants soient attribués par tirage au sort. Seuls les citoyens américains âgés de plus de 18 ans peuvent concourir. En tant que contractant, Jared Isaacmann souhaite que les personnes qui l’accompagneront soient avant tout des personnes méritantes de la société civile. Le siège baptisé « Generosity » sera donc attribué à un donateur de l’hôpital pour enfants Saint-Jude de Memphis. S’il revêt partiellement un contenu scientifique, l’objectif de ce vol serait de récolter au moins 200 millions $ de dons pour l’hôpital (dont 100 millions assurés par le milliardaire lui-même). Le siège baptisé « Hope » pourrait revenir à une personne travaillant dans l’hôpital. Le troisième et dernier siège, « Prosperity », reviendra à un entrepreneur ayant utilisé les services de la plateforme Shift4Payments. La sélection finale de l’équipage doit être dévoilée, au moment où sont écrites ces lignes, dans 24 jours. Une fois connus, les heureux gagnants de ce concours seront entrainés par Space X à toutes les problématiques du vol spatial à bord du Crew Dragon (formation aux situations d’urgence, mécanique orbitale, utilisation des scaphandres, etc…). Sauf contretemps, le départ de la mission Inspiration 4 est prévu en octobre.

Antoine Meunier

©                                 La Chronique Spatiale (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *