Un 5ème « Inspire » pour TAS

Arabsat -7A sera le 5ème Inspire pour TAS (image : TAS).

Après Intelsat 41 (IS-41) et 44 (IS-44) puis Astra 1Q et SES 26, la plateforme reconfigurable de Thales Alenia Space (TAS) va en effet se décliner une cinquième fois suite au contrat officialisé la semaine dernière avec Arabsat pour installer ce qui sera le satellite Arabsat-7A sur la position 30,5°E. La date de lancement reste encore à déterminer.

C’est au cours de l’édition 2019 de la World Satellite Business Week (WSBW) d’Euroconsult que la société franco-italienne a dévoilé sa plateforme reconfigurable. Reconfigurable car le satellite doit pouvoir, si besoin, effectuer plusieurs missions au cours de sa vie opérationnelle. Après l’américain Intelsat et le luxembourgeois SES, c’est donc au tour d’Arabsat d’opter pour ce type de satellite. Arabsat avait déjà fait appel à Thales Alenia Space pour les charges utiles des satellites BADR-4, 5, 6 et BADR-7, lancés entre novembre 2006 et novembre 2015, et qui sont positionnés à 26°E. Disposant d’une flotte de sept satellites, Arabsat assure des services de télédiffusion sur la région Moyen-Orient et Afrique du Nord au travers de quatre positions orbitales : (20°E, 26°E, 30,5°E et 39°E). La dernière ne semble pas occupée selon les informations disponibles sur le site de l’opérateur. A 20°E, on trouve Arabsat 5C. A 30,5°E stationnent Arabsat-5A et Arabsat-6A. Pour l’anecdote, celui-ci était le passager installé sous la coiffe lors du second lancement de Falcon Heavy le 11 avril 2019.

Pour vous permettre de poursuivre votre lecture nous vous proposons désormais de vous abonner à notre site internet !

 

2 réflexions sur “Un 5ème « Inspire » pour TAS

  • 3 mai 2022 à 16h30
    Permalien

    Bonjour, si je puis me permettre Et sauf erreur de ma part, la société SES est une société luxembourgeoise et non allemande.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.